Des idées... à l'action !

Objectifs

Après avoir réalisé un premier diagnostic, il est nécessaire d’orienter votre stratégie et de poser les bases d’une feuille de route pour vos actions de développement durable.

Pour passer des idées à l’action, il existe de nombreux outils et méthodes : cartographie des parties-prenantes, analyse de matérialité, plan d’actions, etc.

Ma méthode est basée principalement sur les thématiques du référentiel ISO 26000.


Méthode

  1. Cartographie de vos parties-prenantes : une stratégie RSE/RSO efface se base systématiquement sur un travail d’identification des parties-prenantes internes et externes. Une partie-prenante représente tout individu ou groupe ayant un intérêt dans les décisions ou activités d’une organisation. À l’issue de cet accompagnement basé notamment sur des entretiens, vous aurez en main une cartographie claire et concrète des relations d’intérêt et de pouvoir de vos parties-prenantes ;
  2. Analyse de matérialité : cet exercice permet de mettre en lumière les principaux enjeux propres à votre organisation, et de les hiérarchiser. Grâce à une analyse fine de vos réalisations passées et en cours, et grâce à des entretiens d’intelligence collective avec vos parties-prenantes, vous découvrirez quels sont les enjeux plus ou moins « matériels » selon vos différentes parties-prenantes (exemple : votre sous-traitant logistique attend de vous des efforts sur la réduction de CO2). Dans le cadre de mon accompagnement, le référentiel ISO 26000 constitue la base de cette analyse, mais il est tout à fait possible d’élargir aux 169 cibles des ODD (Objectifs de Développement Durable), à l’article 225 du Grenelle, ou à tout autre référentiel sectoriel.
  3. Feuille de route : après avoir identifié vos enjeux, vous ne savez pas exactement quelle direction prendre pour rendre votre politique RSE/RSO optimale ? Je vous propose un accompagnement sur la mise en place de vos actions : définition d’un calendrier adapté à vos enjeux, proposition d’actions et leviers à mettre en place en priorité, accompagnement opérationnel à leur mise en place, etc.

Ces étapes sont indissociables d’une évaluation via un reporting extra-financier de vos engagements.


L’accompagnement Ethik Partner

Une certaine passion pour la RSE

Ma grande connaissance des différentes approches et des bonnes pratiques RSE s’appuie sur un recul de 10 ans sur le développement durable, avec différentes casquettes : consulting en cabinet, monde associatif, institutions publiques et européennes…
J’ai par ailleurs une connaissance pointue sur certaines thématiques liées à la RSE : handicap, santé, environnement, mécénat…

Adaptation

Il n’existe pas deux entreprises identiques : c’est pourquoi votre démarche RSE doit être pensée spécifiquement vis-à-vis de VOS enjeux, de VOS impacts, et de VOTRE écosystème.
C’est la base de ma méthode : bien qu’il soit utile de se référer à des normes reconnues telles que l’ISO 26000, je laisse toujours une porte ouverte aux spécificités du secteur et de l’organisation. J’applique ce principe dans mon accompagnement et dans les outils utilisés, qui ne sont jamais les mêmes d’un client à un autre.

Une méthode basée sur l’intelligence collective

Je suis pour une RSE « participative » qui ne reste pas entre les mains du top management. J’aurais ainsi plaisir à organiser des sessions d’intelligence collective auprès de vos collaborateurs, dès l’étape de diagnostic : ateliers brainstorming, mindmapping, jeux, etc.

Une approche positive et ludique, qui vous fera réaliser que la RSE/RSO est une réelle valeur ajoutée plutôt qu’une contrainte !

Proximité

En tant que consultante indépendante, j’ai à coeur de mener des missions dont je peux observer les résultats, et ainsi entretenir une relation de proximité avec les organisations que j’accompagne. Loin des grandes agences impersonnelles, vous bénéficierez d’un accompagnement humain et adapté à vos besoins.
J’ai par ailleurs une sensibilité particulière pour les PME et les organisations qui ne connaissent pas encore bien la RSE/RSO, probablement lié au challenge (gratifiant) de les voir s’approprier le développement durable !


Top